La décolonisation n’est pas finie …

0
227

Les Berbères ou Imazighen (Amazigh au singulier) représentent la première population ou nation de l’Afrique du Nord. À l’origine, Ils formaient un seul peuple qui, peu à peu, s’est fragmenté suite aux diverses colonisations allant des romains, les ottomans, les arabes, les français et aujourd’hui, les partisans de l’arabo-islamisme. Des dynasties berbères régnèrent sur l’Afrique du nord jusqu’au XVIe siècle. Ceux qui pensaient que les Berbères sont sortis de l’Histoire, doivent, aujourd’hui, faire face au réveil berbère et admettre que l’avenir de cette région ne peut se construire sans ses propres enfants. Les Berbères comme tous les autres peuples ayant choisi l’Islam, n’ont rien à voir avec l’arabité. Non, Monsieur le ministre, les berbères ne sont pas « sont une invention des Pères blancs ». Vous êtes une invention du colonialisme français et de vos amis du moyen orient. Le réveil berbère a été fortement exprimé depuis bien avant la guerre de libération et jusqu’à nos jours. La fameuse phrase de Monsieur Fellag dans un de ses spectacles : « les romains, on les a chassés, les turcs, on les a chassés, les français, on les a chassés (pas sûr !!!), les arabes…, ils nous ont eu », reflète la réalité et signifie, qu’il convenait désormais pour les Berbères d’en faire de même avec les arabo-islamistes … Le salut de l’Afrique du nord ne peut venir que du retour aux bases indispensables à la formation d’une nation ouverte, moderne où chacun doit retrouver sa place et sa dignité. Ces bases sont l’identité (la langue, la culture …), les libertés (la justice, le travail, l’intérêt général …).